Thème 2 : Education aux droits de l’homme / Démocratie / tolérance, Diversité et cohésion sociale

Sous thème 1 : Table ronde EDH (PMEDH / EDH en Côte d’Ivoire / EDH-C)

Du PMEDH à l’EDHC : l’aventure de l’éducation aux droits de l’homme en Côte d’Ivoire, Par M. KANE SOUMAILA, Direction de la Pédagogie et de la formation continue

Les activités qui ont abouti à la création de la discipline EDHC ont commencé depuis 2003. Et c’est à partir de 2006 que les premiers résultats ont été perceptibles.

Résultats de course :
• signature de l’arrêté 0075/MEN/DELC du 28 septembre 2009 qui interdit les punitions physiques et humiliantes ;
• Adoption du code de conduite ;
• L’enseignement effectif de l’EDHC ;
• L’édition des programmes de l’EDHC.

Toutefois il y a des défis tels que :
• la titularisation de professeurs de la discipline ;
• L’ouverture du concours des professeurs de l’EDHC ;
• la réaffirmation de la place de l’EDHC en tant que discipline mère de tous les projets tournants autour des droits de l’homme.

Thélécharger la présentation PowerPoint

Sous thème 2 : Démocratie et participation par Mme Dominique DIEUDONNE, représentant pays NDI et M. Eric SEMIEN, Président de l’ONG APDH

C’est la démocratie qui met en avant le peuple. C’est un système politique. Elle suppose la participation de tous. Appliquée à l’éducation, on peut citer en exemple qu’il faut un seuil de nombres d’élèves dans une classe pour que les élèves puissent mieux s’intégrer dans la société car en démocratie c’est l’intérêt général qui prime.

Sous thème 3 : Tolérance, diversité, cohésion sociale par Mme Mireille CRITIE, Directrice nationale du BICE

La cohésion sociale est l’ensemble des liens qui existent dans une société. Le citoyen doit arriver à vivre en parfaite harmonie avec l’autre en l’acceptant dans sa différence. L’autorité doit mettre en place une politique de cohésion sociale en menant des politiques non-discriminatoires. Il faut être responsable en tant que citoyen. Il y a deux types de responsabilités : la responsabilité active et passive. De ce fait, il est possible de demander aux élèves de mener un certain nombre d’activités pour développer la cohésion entre eux.

Comme contribution aux thèmes déjà développés, M. Léon KOUAME de l’APDH a présenté l’Habéas Corpus, principe fondamentale qui est de ne pas emprisonner sans jugement et la Magna Carta Libertatum 1215 (la grande charte des libertés d’Angleterre) garantit le droit à la liberté individuelle et limite l’arbitraire royal.

Atelier thème 2 : Quizz