Deux mondes : la fréquentation scolaire à la carte

ARTE, la chaîne franco - allemande, nous apprenait récemment qu’au Maroc les autorités du pays accordent désormais aux familles les plus pauvres une compensation financière de six à dix euros par mois s’ils décident d’envoyer leurs enfants à l’école plutôt que de les faire travailler.

N°50 L'éducation à l'aune de l'irrationnel

Le monde de l’éducation est l’objet d’une offensive menée d’un pas de guerre par les créationnistes alors même que nous célébrons cette année le 200e anniversaire de naissance de Charles Darwin, le naturaliste anglais dont la théorie de l’évolution a profondément révolutionné la biologie.

N°49 Détournement

La notion de bien commun s’étiole au point de n’être devenue qu’un simple ersatz d’une pensée philosophique et politique jadis inspirée.

L'entreprise, le nouveau maître d'école

Une récente étude réalisée par deux chercheurs de l’Université de Londres pour le compte de l’Internationale de l’éducation met en lumière la privatisation rampante de l’enseignement public.

N°47 Le spectre de la destruction

Julius Robert Oppenheimer fut l’un des principaux artisans du projet Manhattan qui mena à la construction de la première bombe atomique. Celle-ci provoqua la destruction d’Hiroshima, puis de Nagasaki, au Japon, en 1945. Tel fut le résultat du déclenchement de la première guerre nucléaire de l’humanité.

Lettre N°46 L'EPU et les ONG

Avec l’adoption de l’examen périodique universel (EPU) par le Conseil des droits de l’homme, les organisations non gouvernementales (ONG) ont sans doute raison de penser que ce dispositif est l’occasion pour elles de faire entendre la voix de la société civile.

N°45 L'éducation pour tous : progrès apparents ou apparence de progrès ?

La dernière édition du Rapport de l’UNESCO sur l’éducation pour tous laisse planer l’incertitude sur les probabilités d’atteindre l’objectif visant l’accès de tous à l’éducation (EPT) à l’horizon 2015.

N°44 Permission de tuer

Le soldat est prêt à tuer pour une raison ou pour une autre, car son éducation d’abord, puis la voix de sa hiérarchie militaire ensuite l’ont persuadé du bien-fondé et de la nécessité d’éliminer son semblable pour une cause dite « juste ».

Syndiquer le contenu