Bonne année 2011 !

Bien que la première décennie de ce siècle ne s’achève pas sur une bonne note, c’est néanmoins avec un regard porté vers un avenir chargé d’espoir et respectueux des droits de la personne que l'Association mondiale pour l'École instrument de paix vous adresse ses meilleurs vœux pour 2011.

Une page Facebook pour l'EIP

L'EIP dispose désormais d'une page sur Facebook, n'hésitez pas à recommander cette page à vos réseaux !

Journée mondiale des droits de l'Homme

Le 10 décembre, à l'occasion du 62ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, l'EIP a sélectionné pour vous des reportages, des documents d'archives, des animations et courts-métrages exploitables avec des élèves.

La Lettre de l'EIP

La Lettre de L'Association mondiale pour l'École instrument de paix (EIP) a pour but de proposer un complément d’information sur des enjeux de l’actualité internationale dans des domaines auxquels s’intéresse activement l’EIP. Tous les numéros, classés par catégorie, sont en ligne sur le site de l'EIP sous la rubrique  Publications<

N°55 Au Canada, l’armée racole dans les écoles

Tirant prétexte de la célébration de son centième anniversaire, la marine canadienne a préparé du matériel pédagogique visant à l’embrigadement des enfants. Ainsi, à partir de l’école maternelle, les petits pourront recevoir un enseignement sur les vertus de la flotte de sa majesté, visiter des navires de guerre et s’initier aux métiers qui y sont rattachés.

N°54 L’éducation pour tous victime de la crise

Dans son dernier Rapport mondial de suivi sur l’éducation pour tous (EPT), l’UNESCO souligne que la crise financière mondiale fait peser aujourd’hui une grave menace sur le droit à l’éducation.

N°53 La paix dans le monde : les limites d’un palmarès

Selon l’Indice mondial de la paix 2009 (« Global Peace Index ») établi par Vision of Humanity, sept des dix premiers pays au classement sont européens, bien que ce soit la Nouvelle-Zélande qui occupe le sommet.

N°52 Violence fantasmée

On apprend, dans l’édition du 20 janvier dernier du quotidien Lyon Capitale, que les autorités de la ville avaient apporté leur soutien financier à « Street Wars », un jeu de rôle grandeur nature qui appelle les participants à simuler des meurtres à l’aide de pistolets à eau.

Deux mondes : la fréquentation scolaire à la carte

ARTE, la chaîne franco - allemande, nous apprenait récemment qu’au Maroc les autorités du pays accordent désormais aux familles les plus pauvres une compensation financière de six à dix euros par mois s’ils décident d’envoyer leurs enfants à l’école plutôt que de les faire travailler.

Syndiquer le contenu